L'optimisation fiscale,
autrement.

Avec Atlas Capital SA, optimisez la fiscalité de votre entreprise pour dégager de nouvelles liquidités.

La gestion financière, autrement.

Avec Atlas Capital SA, optimisez la fiscalité de votre entreprise pour dégager de nouvelles liquidités.

Des résultats qui ont fait leurs preuves

Ces dernières décennies, la fiscalité internationale a pris une importance considérable pour l’économie mondiale qui est régulièrement au centre de l’actualité.

Actuellement réservée à de grands groupes ou à des personnes très fortunées, ces optimisations fiscales font cependant sens pour des entreprises dégageant des liquidités et des bénéfices plus modestes.

Economie d’impôt VS évasion fiscale

L’économie d’impôt réalisée par l’optimisation fiscale consiste à organiser son activité de façon à payer le moins d’impôts possible, dans les limites du cadre fixé par le droit applicable.

L’économie d’impôt via une planification fiscale optimale est en effet admise par le tribunal fédéral et donc totalement légale. Voici quelques exemples d’optimisation fiscale :

Changement de domicile au bénéfice d’une juridiction plus souple en matière d’imposition.

Changement de structure de sociétés pour obtenir des baisses d’imposition.

Placements privilégiant le gain en capital (exonéré) plutôt qu’un rendement périodique (imposable).

L’évasion fiscale, elle, consiste en la mise en place de procédés insolites pour contourner les règles de droit fiscal et ainsi économiser des impôts

Atlas met à contribution son réseau et ses connaissances pour faire bénéficier à ses clients des conditions optimales en matière de fiscalité.

Economie d’impôt VS évasion fiscale

L’économie d’impôt réalisée par l’optimisation fiscale consiste à organiser son activité de façon à payer le moins d’impôts possible, dans les limites du cadre fixé par le droit applicable.

L’économie d’impôt via une planification fiscale optimale est en effet admise par le tribunal fédéral et donc totalement légale. Voici quelques exemples d’optimisation fiscale :

Faite votre entrée dans la société

Chaque investisseur achète des actions d’Atlas Capital SA. Il devient par conséquent actionnaire avec tous les droits légaux qui s’y rattachent.


Atlas Capital SA gère ses propres fonds

Fini la gestion des fonds de tiers. En entrant au capital, les fonds deviennent partie intégrante des fonds de la société. Atlas gère donc ses propres fonds.

Des décisions prises en interne

Seule Atlas gère ses propres fonds. Aucun tiers étranger à la société ne prend de décision sur l’emploi des fonds. Les actionnaires votent ensemble sur les décisions à prendre quant au futur de la société.

L’évasion fiscale, elle, consiste en la mise en place de procédés insolites pour contourner les règles de droit fiscal et ainsi économiser des impôts

Atlas met à contribution son réseau et ses connaissances pour faire bénéficier à ses clients des conditions optimales en matière de fiscalité.

Plan d’optimisation fiscale

En cas d’achat d’actions pour un montant supérieur à EUR/USD/CHF 200'000, Atlas vous proposera l’établissement d’un plan d’optimisation fiscale pour réduire votre imposition lors de la vente de vos actions futures.

Prenons contact

Nos équipes sont à votre service.

FAQ

Retrouvez toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur nos différentes thématiques.

Le montant minimal d’achat d’actions chez Atlas est de CHF/EUR/USD 10’000.00.

Les activités menées par Atlas Capital sont multiples et comprennent :

• Une activité de consulting pour de grands groupes de société ou des dirigeants d’entreprise
en matière de gestion opérationnelle et financière de leur compagnie ;
• Une activité de création et de gestion de société en Suisse et partout dans le monde ;
• Une activité d’optimisation fiscale et patrimoniale pour tout type de clients, en Suisse et à
l’étranger ;
• L’investissement des fonds propres de la société sur les marchés pour dégager de nouvelles
liquidités.

Non. Un gestionnaire de fortune ou un fond de placement gère les fonds de tiers, et les fonds présents sur ses comptes ne leur appartiennent pas : ils gèrent des fonds de tiers.

Atlas Capital SA investi ses fonds propres sur les marchés financiers. Quand une personne gère ses propres fonds, cela ne peut être qualifié de gestion de fortune.

En devenant actionnaire, vous possédez des droits sociaux et des droits patrimoniaux. Les droits sociaux sont avant tout le droit de consulter les comptes et participer au processus de vote quant aux
décisions à prendre pour l’avenir de la société, selon les statuts de la société.

En devenant actionnaire, vous possédez un devoir de fidélité et de diligence envers la société. Vous devez vous abstenir de porter atteinte à l’image ou à l’avenir économique de la société.

Oui, vous le pouvez. Vous devez cependant prévenir la société de ce fait afin qu’elle puisse tenir un
registre à jour des actionnaires de la société.

Oui, tout à fait. Atlas se proposera de racheter vos actions si vous souhaitez vous en départir.

Atlas a mis en place une procédure de « reporting ». Chaque mois, les actionnaires de la société reçoivent une newsletter dans laquelle Atlas résume ses activités du mois, la rentabilité de la société
et ses objectifs à court et moyen terme.

Concernant la cession à un tiers, vous pouvez le faire dès que vous devenez propriétaires des actions de la société.

Concernant la cession à Atlas, cette cession est possible dans un délai de 12 mois minimum et dépend des conditions de votre contrat d’acquisition d’actions.